Waiting for the (t)rain

(France) de Simon Panay, 26mn

Un petit village perdu dans un désert de poussière, dans la brousse du Burkina. À quelques pas du village passe le train, deux fois par semaine. Les bouteilles d’eau et la nourriture que jettent les voyageurs en passant constituent le principal revenu du village, mais aussi l’unique ressource en eau pendant la saison sèche. Les portraits se multiplient; les plus anciens ont connu l’esclavage au service de la France, les plus jeunes rêvent de lointains horizons.